129 avenue de Capeyron - 33160 Saint Médard en Jalles - Tel: 05 56 45 75 75 - Email : contactagence@desirs2reves.com

Canada

Découverte du Canada

La mythologie du Grand Nord a encore de beaux jours devant elle.

Forêts à l’infini, chiens de traîneau, lacs par milliers, igloos, saumons remontant les cours d’eau, baleines et ours, castors, bûcherons et hydravions… Cette imagerie fantasmatique (mais vraie) du Canada n’a jamais été autant ancrée qu’aujourd’hui dans les esprits européens…

Carte d’identité

– Superficie : 9 984 670 km² (soit près de 20 fois la France).
– Population : 33,5 millions d’habitants.
– Densité : 3,4 hab./km².
– Capitale : Ottawa (Ontario).
– Langues officielles : l’anglais et le français.
– Monnaie : le dollar canadien.
– Régime politique : démocratie parlementaire

Formalités d’entrée

– Passeport en cours de validité. Un billet de retour ou de continuation sera exigé, ainsi que des preuves de solvabilité (carte de paiement, chèques de voyage…). Les enfants (jusqu’à 14 ans) déjà inscrits sur le passeport des parents n’ont pas besoin de passeport individuel. Avant le départ, on vous conseille de vérifier ces formalités sur le site de l’ambassade du Canada.
Attention, si vous vous rendez aux États-Unis depuis le Canada, les formalités d’entrée sont plus strictes : consultez impérativement le site de l’ambassade des États-Unis avant votre voyage.
– Pas de vaccination obligatoire.

Argent

Le dollar canadien vaut un petit peu moins que le billet vert. Il est divisé en cent cents et valait, fin 2010, environ 0,70 €.

Taxes

Les prix affichés ne sont pas ceux que vous paierez réellement. Dans les hôtels et les commerces, le client doit payer en plus deux taxes : une taxe de vente harmonisée, de 14 %, plus la TPS (taxe sur les produits et services, GST en anglais) qui s’élève à 6 % (l’Alberta n’en applique pas). En tout, compter donc 20 % de plus que les prix indiqués.

Décalage horaire

Il y a 6 fuseaux horaires sur le territoire canadien. Quand il est 18 h en France, il est 12 h au Québec et en Ontario (donc – 6 h) ; 13 h au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse ; 11 h au Manitoba ; 10 h en Alberta, dans la Saskatchewan et dans les Territoires du Nord-Ouest ; 9 h au Yukon et en Colombie-Britannique.

Langue

L’anglais et le français sont les deux langues officielles du Canada. Sur le papier, tout du moins. Car le grand rêve de l’ex-Premier ministre Pierre Eliott Trudeau, farouche partisan du bilinguisme et soucieux de maintenir le Québec francophone dans la fédération, ne s’est réellement matérialisé que dans les administrations relevant du gouvernement fédéral.

Électricité

Comme aux États-Unis, généralement : 110-115 volts et 60 périodes (en France : 220 volts et 50 périodes).
Attention : si vous achetez du matériel sur place, prévoyez l’adaptateur et le convertisseur électriques qui conviennent. Les fiches électriques américaines sont à deux broches plates.

Achats

– La fameuse couverture 100 % laine de la Compagnie de la Baie d’Hudson (dite couverture à pointes). Le motif à rayures vertes, rouges, jaunes et noires, sur fond blanc, n’a jamais changé.
– Pour les amateurs, les fameux whiskies Crown Royal et Canadian Club, spécialités canadiennes.
– L’artisanat indien : c’est dans l’Ouest que se trouvent les artistes amérindiens les plus réputés.
– L’art inuit : de nombreuses boutiques et galeries réservent une place importante aux sculptures inuit, réalisées en soapstone (stéatite).
– D’Alberta, vous rapporterez des bottes et chapeaux de cow-boy, mais aussi des ceintures de cuir « western » et la fameuse « cravate » de l’Ouest.
– Bonnes affaires : les disques sont moins chers, de même que les vêtements (notamment les jeans), l’électronique (ordinateurs, téléphones portatifs, appareils photo…) ou le matériel de sport. Pensez à vous faire rembourser la taxe.

Cuisine

La partie anglophone est, à première vue, plus américanisée du point de vue culinaire que le Québec, francophone et amateur de bonne chère.
Dans les petites villes et villages, comme au bord des routes, ne vous attendez donc pas à faire des agapes gastronomiques. Régalez-vous plutôt sans remords d’épais club-sandwichs, d’énormes pizzas et autres tartes au chocolat glacé.

Climat

En gros, plus on va vers le sud, plus il fait chaud. La plupart des Canadiens vivent d’ailleurs dans cette zone. Voici quelques indications valables pour la partie sud du pays, littoral pacifique excepté : en mai et septembre, journées chaudes mais nuits fraîches ; en juin, chaud ; en juillet et août, très chaud et plutôt sec ; en octobre, de frais à très frais ; en novembre, assez froid et début de gel ; en décembre, janvier et février, très, très froid avec de superbes journées ensoleillées ; en mars et avril, timide redoux et début du dégel.

– À l’ouest du pays, on compte même trois zones climatiques différentes.

La côte pacifique jouit d’un microclimat doux et humide. Il y pleut beaucoup en hiver, moins en été. Il y a rarement de grandes chaleurs.
L’intérieur sud de la Colombie-Britannique est, en revanche, très sec. On peut même y souffrir de la canicule.
Dans la région des Rocheuses, enfin, le climat est alpin, donc froid et sec.

– L’Alberta est l’une des provinces canadiennes les plus ensoleillées.

Santé

Au Canada, les frais de santé sont très élevés pour les touristes étrangers (tarifs hospitaliers de 1 000 à 2 000 $Ca par jour). Les hôpitaux et cliniques exigent la présentation d’une carte personnelle d’assurance pour accepter une admission. Il est donc indispensable de souscrire, avant le départ, une assurance voyage intégrale avec assistance-rapatriement.

Les urgences hospitalières du Québec sont très, très engorgées, et les délais de prise en charge sont très longs : c’est le (gros) point faible d’un système de santé par ailleurs excellent.

Recherches populaires : Voyage incentive, Organisation voyage incentive, Pourquoi organiser un voyage incentive ?, Agence de voyage sur mesure, Agence de voyage, Contactez une agence pour un voyage sur mesure
Remonter